Tél. : 01 30 05 06 00 
27, rue du Petit Pont - 78310 MAUREPAS

Tél. : 01 61 37 00 07

1, av. Joseph Kessel - 78180 MONTIGNY-LE-BTX

Tél. : 01 30 46 64 66

7, rue G. Lenotre - 78120 RAMBOUILLET

Accès extranet

» L'info à la Une


Les taux de crédits immobiliers battent de nouveau records

 

Jusqu’où ira la baisse ? Le mois de Mai 2015 avait connu une diminution des taux d’intérêts des prêts immobiliers à un niveau record depuis la seconde guerre mondiale.

 

 Alors que des incertitudes circulaient il y a encore quelques mois sur le caractère durable de ce faible niveau, voilà que Mars 2016 efface ce record et propose des taux, toutes durée et régions confondues, les plus bas depuis 70 ans.

 

Ainsi les courtiers annoncent des taux sur 15 ans négociés à 1,35% (pour une moyenne à 1,90%), et indiquent qu’ils n’ont constaté en Mars une seule augmentation dans toutes les régions, ni un seul taux stable, mais uniquement des baisses.

 

 

Sur un an, la baisse du coût du crédit est particulièrement significative dans l’Ouest (-21%) et dans le Nord (-15%).

 

De quoi faire repartir à la hausse la production des crédits immobiliers, dont les chiffres avaient été décevants en janvier 2016.

 

Selon Crédit logement/CSA seuls 17.3 milliards d’euros ont été prêtés par les banques en janvier 2016, soit la production la plus faible sur 12 mois. Il est vrai que le début d’année est traditionnellement peu propice aux emprunts immobiliers, qui ont été en fait inotiés en moyenne deux mois plus tôt soit en novembre 2015.

D’autres raisons sont avancées pour expliquer ces résultats moyens :

  • L’effet attentats
  • L’attentisme des jeunes ménages qui ont retardé leur projet afin de bénéficier du nouveau taux zéro.

Les renégociations devraient également contribuer à ranimer la production de crédits immobiliers. En effet selon les estimations de la banque de France, environ 90 milliards d’euros de prêts seraient encore renégociables (c’est-à-dire réuniraient les conditions pour rendre rentable une renégociation).